5 solutions d’isolation écologique

5 solutions d’isolation écologique pour faire des économies d’énergie en 2013

Fibre de bois, laine de mouton, ouate de cellulose, liège expansé ou coton recyclé sont autant de solutions écologiques à mettre en œuvre pour améliorer la performance énergétique et faire des économies d’énergie.
Ces solutions, pour la plus part sont titulaires de certifications et labels délivrés par les organismes officiels de la construction permettant au passage de bénéficier des crédits d’impôt et autres dispositifs de Certificat d’énergie. ACERMI, avis technique, certification Keymark, les isolants alternatifs n’ont rien à envier aux matériaux traditionnellement utilisés dans le secteur de la construction et de l’isolation.

1. La ouate de cellulose

La ouate de cellulose fut l’objet de recherche dès le début du 20eme siècle en Amérique. Ce n’est que très récemment que ce matériau innovant est apparu sur les chantiers d’isolation en France.
Depuis, la ouate de cellulose n’a de cesse de conquérir de nouvelle part de marché dans le secteur pourtant très concurrentiel de l’isolation.

Les avantages de la ouate de cellulose :
Economique et écologique, la ouate de cellulose est surtout un isolant très performant dans tous les domaines. Avec une densité allant de 30kg m3 à 60kg m3, la ouate de cellulose assure un confort pendant les périodes estivales en régulant la chaleur intérieure évitant ainsi l’utilisation énergivore d’appareil de climatisation.
D’un point de vue des économies de chauffage, la ouate de cellulose permet de rentabiliser l’investissement en un temps record grâce à des performances thermiques très intéressantes. Enfin la ouate de cellulose est un très bon isolant phonique et son prix attractif concurrence aujourd’hui les isolants minéraux (laine de verre, laine de roche).

Mise en œuvre de la ouate de cellulose :
Ouate de cellulose en vrac : en soufflage, en déversement, ou en insufflation
Ouate de cellulose en panneau : pour l’isolation des murs intérieurs et en sous-toiture, le panneau flexible se pose entre montant ou chevrons.

2. La laine de bois

La laine de bois est également un matériau dont la fabrication est quasi-neutre pour l’environnement. Issue de forets gérés durablement, la laine de bois est l’isolant bio-source qui connait la plus forte croissance actuellement. Ce succès s’explique principalement par un prix attractifs par rapport aux autres isolants naturels, des performances thermiques très intéressantes et une facilité de pose inégalée.

Avantage de la laine de bois :
D’un point de vue thermique, la laine de bois est l’allié idéal pour vos travaux de rénovation énergétique. Elle permet de réaliser des économies de chauffages et de climatisation en régulant la température intérieure pendant toute l’année.
La fibre de bois est également un très bon isolant phonique.

3. Le coton recyclé

Le coton recyclé pour l’isolation est issu de la récupération de jeans usagés. Plus connu sous l’appellation commerciale de Métisse produit par Le Relais, le coton recyclé existe soit en panneau pour l’isolation des murs intérieurs soit en vrac pour l’isolation des combles perdus.
Le choix du coton recyclé pour l’isolation emporte un léger surcoût sur la facture mais le coton recyclé reste un isolant performant notamment d’un point de vue phonique dont la fabrication s’inscrit dans une démarche de développement durable.

4. Le liège expansé

Le liège expansé est un matériau isolant singulier. Issu de l’exploitation de l’écorce de chêne liège, ce matériau expansé à la vapeur d’eau présente des caractéristiques techniques exceptionnelles : imputrescible, ce matériau se prête naturellement bien aux travaux d’isolation par l’extérieur ou travaux d’isolation en milieu humide.
En panneau rigide ou en vrac, le liège expansé reste plus cher que la fibre de bois ou la ouate de cellulose mais reste incontournable sur les chantiers d’isolation confrontés à des problématiques d’humidité en extérieur ou en intérieur.
Excellent isolant thermique et phonique, le développement du liège expansé est soutenu par le marché de l’ITE (isolation thermique par l’extérieur).

5. La laine de mouton

La laine de mouton est un isolant écologique issu de l’élevage ovin. Cet isolant reste la solution écologique la moins cher sur le marché mais également la moins polyvalente. Ces carences dans le domaine de l’isolation contre le chaud et de l’isolation phonique réservent sa mise en œuvre à des chantiers en région soumise à des températures très faibles.
Les clients ne s’y trompent d’ailleurs pas puisque la laine de mouton concentre la majeure partie de son marché dans les régions montagneuses. Article proposé par www.monisolationecologique.com.

Je vous invite à découvrir la Checklist de la rénovation du blog dans la vidéo ci dessous

La Checklist de la rénovation pour débutants est Disponible ici au format PDF [37 pages +vidéos]

Les commentaires sont fermés.