Aidez vous des primes énergie pour rendre votre logement éco responsable

De nombreux particuliers souhaitent réaliser des travaux dans leur logement, pour le rendre notamment plu éco-responsable et réduire leur consommation d’énergie. Afin de les aider à financer ses travaux, l’Etat à mis en place plusieurs dispositifs et mesures incitatives. Parmi celles-ci, il existe les primes énergie, dispositif moins connu, mais qui est de plus en plus utilisé grâce notamment à la rapidité et la facilité d’obtention.

Que sont les primes énergie ?

Les primes énergies sont un dispositif supplémentaire qui vient s’ajouter à ceux déjà disponibles comme le crédit d’impôt ou les aides de l’ANAH par exemple. Elles ont vocation à dynamiser le marché des énergies renouvelables (pompe à chaleur, chauffe eau solaire, chauffage écologique) en convaincant les personnes dont le principal frein pour de tels travaux est l’argent.

Le principe des primes énergie repose sur les certificats d’économie d’énergie

Les primes énergie sont le résultat d’une loi créée en 2005 suite à l’adhésion de la France au protocole de Kyoto. L’objectif est d’inciter les français à réaliser des travaux d’économies d’énergie et favoriser l’utilisation des énergies renouvelables. L’État a mis en place une série de mesures visant à mieux maîtriser la dépense énergétique. Le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (C2E ou CEE) en est une des mesures phares.

Le principe des certificats d’économies d’énergie repose sur le constat que les fournisseurs d’énergie, de combustible et de carburant, sont des « obligés » de l’État : ce dernier leur fixe des objectifs d’économies d’énergie à atteindre sous peine de payer une taxe. Ils peuvent soit réaliser eux-mêmes les économies d’énergie pour obtenir leurs propres C2E, soit inciter leurs clients (les « non obligés », particuliers, professionnels ou collectivités territoriales) à entreprendre des travaux d’économies d’énergie et racheter leurs C2E.

comparer devis artisan de batiment

Comment en profiter ?

Les primes énergie sont versés par des opérateurs privés accrédités par l’Etat. Pour cela, la demande de prime énergie doit être faite avant le début des travaux. Prenons l’exemple de travaux d’isolation. Une fois que les travaux on été réalisé par un artisan certifié, il lui faudra envoyer à un de ces opérateurs privés sa facture de travaux d’isolation ainsi que ses certificats d’économie d’énergie. Il recevra dans le mois qui suit son dossier, et sa prime isolation sous la forme d’un chèque en euros. Cette somme d’argent est utilisable selon les envies de la personne.

Quels sont les travaux éligibles ?

La liste des travaux éligibles à été élaboré par L’ADEME (l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie, rattachée au Ministère de l’Ecologie, du développement durable et de l’Energie). La liste impose des conditions d’installation qui doivent être respecté pour avoir droit à des C2E. Parmi ces travaux, on retrouve ceux liés à l’isolation (isolation de toiture ou des combles, isolation des murs, isolation du plancher…), au chauffage (chaudière à condensation, chaudière basse température, chauffage au bois, programmateur de chauffage…) ou encore aux énergies renouvelables (pompe à chaleur eau-eau, pompe à chaleur air-eau, chauffe-eau solaire individuel…).

[content_box_yellow width= »75% »]Article invité proposé par www.primesenergie.fr[/content_box_yellow]

Je vous rappelle aussi que le partenaire commercial du blog vous aide à trouver des artisans locaux pour la réalisation de vos travaux. Pour cela, faites une demande grâce au formulaire mis à disposition. Vous serez vite rappelé.