En quoi consiste la bio-construction ?

Quand on envisage la construction d’une maison individuelle, qu’elle soit dans un style résolument contemporain ou plutôt traditionnel, il y a une question de taille sur laquelle il est très intéressant de se pencher, il s’agit des économies d’énergie possibles. Car c’est bien entendu lors de la construction que tout doit être pensé et réalisé, que ce soit en terme d’isolation, d’emplacement (orientation) ou encore de matériaux. C’est ce que l’on regroupe sous l’appellation de bio-construction, une branche du développement durable. Rapide tour d’horizon des points à prendre en considération pour votre projet d’habitat.

La production d’énergie

Quelle que soit la taille de votre terrain, que vous soyez en Bretagne ou en Provence, il y a toujours une solution permettant de produire tout ou partie de l’électricité dont on a besoin dans sa maison. On pense immédiatement aux panneaux solaires comme solution d’énergie renouvelable, mais ce ne sont pas les seules alternatives.

Pour produire votre énergie propre et allant dans le sens du développement durable, les possibilités sont essentiellement au nombre de trois :

  • les panneaux photovoltaïques : ils s’installent généralement sur le toit et permettent, en fonction du nombre de panneaux de produire une bonne partie de ce qui est consommé par la famille.
  • l’éolien : s’installant en pignon de maison ou sur un mât au fond du jardin, la solution d’utiliser le vent est également très intéressante en terme d’économie.
  • la géothermie : il s’agit cette fois d’exploiter la chaleur de la terre. Elle est extraite du sol toute l’année, y compris en hiver, soit pour la production d’électricité, soit pour produire l’eau chaude de la maison.

Produire sa propre électricité n’est pas le seul point à considérer dans le cadre d’une bio-construction bien sûr. Bien d’autres entrent en compte comme l’orientation de la maison qui peut permettre de réduire considérablement la facture. En effet, une habitation exposée plein Sud et profitant une large partie de la journée des rayons de soleil lors des journées froides d’automne et d’hiver permettra d’économiser sur le chauffage, économies d’énergie et donc financières.

comparer devis artisan de batiment

Une bonne isolation

Mais l’isolation est certainement l’aspect le plus important à travailler. Pour la toiture par exemple, il est possible d’employer des matériaux naturels comme la laine de chanvre ou même de mettre en place une toiture végétalisée. Il s’agit dans ce cas de remplacer l’intégralité des tuiles et ardoises qui la constituent habituellement au profit d’un mélange de terre sur lequel se développe des plantes. Celles-ci forment alors une barrière étanche, résistante, isolante, et bien évidemment, totalement naturelle offrant alors une décoration extérieure unique en prime.

Côté mur, les briques en terre cuite Monomur sont la panacée. Ce matériau naturel délivre des performances exceptionnelles en terme d’isolation thermique, hygrométrique et acoustique. Exit l’humidité et les moisissures avec une qualité de l’air intérieur excellente. De plus, il est doté d’une forte résistance mécanique, surpassant l’aggloméré de béton, l’aggloméré de pierre ponce comme le béton cellulaire.

Enfin, il est possible d’économiser beaucoup l’eau en choisissant l’installation de toilettes sèches ou de récupérateurs d’eaux de pluie.

 

Cet article est une intervention invitée rédigée par http://www.pierreetconstruction.fr

Je vous rappelle aussi que le partenaire commercial du blog vous aide à trouver des artisans locaux pour la réalisation de vos travaux. Pour cela, faites une demande grâce au formulaire mis à disposition. Vous serez vite rappelé.