Eclairage naturel réussi d’une habitation

L’éclairage naturel et le confort visuel dépendent de multiples facteurs. Pour bien réussir l’éclairage naturel d’une maison ou d’un appartement, il faut savoir moduler et adapter l’éclairage dans la journée et suivant les saisons. Cet article va présenter les critères les plus importants à maîtriser pour créer une ambiance lumineuse agréable à vivre:

  • gérer le contraste lumineux,
  • assurer une luminosité homogène et
  • éviter l’éblouissement.

Gérer les contrastes lumineux

Le contraste de lumière a des aspects positifs et négatifs. D’un point de vue positif- l’éclairage contrasté avec des ombres nettes et des tâches de lumières bien définies donne un aspect vif et de bonne humeur, une ambiance estivale.

D’un autre côté, un contraste trop importants n’est pas adapté pour certaines activités telles que la lecture, le travail sur ordinateur, le dessin, la peinture…

Pour estomper un contraste trop important et les tâches de luminosité sur le sol et les murs, il faut apporter un écran translucide sur les ouvertures- stores ou rideaux légers claires. Ils vont laisser passer la lumière, en l’homogénéisant.

Le contraste peut être étudié à une échelle plus grande- celle de la pièce. On parle à ce moment de différence de luminosité d’un point à l’autre de la pièce

Différence de luminosité dans une pièce

C’est un phénomène fréquent dans les pièces profondes et/ ou mono orientées. La partie de la pièce proche de la fenêtre est très (voir trop) éclairé, alors que le fond de la pièce est sombre.

Il existe plusieurs façons d’apporter une amélioration du confort visuel:

Trouver une deuxième source de lumière

Il est possible de trouver une deuxième source de lumière à l’opposé de la première et ainsi rendre l’éclairage de la pièce plus homogène. Pour cela il faut soit créer une nouvelle fenêtre, soit apporter un imposte vitré à une porte pleine, soit abattre une cloison et ainsi obtenir une plus grande salle avec une double orientation.

comparer devis artisan de batiment

Homogénéiser la luminosité avec des revêtements et miroirs

Lorsqu’aucune des solutions mentionnées plus haut n’est envisageable, il est encore possible de corriger la différence d’éclairement avec un travail sur les couleurs, les revêtements plus ou moins réfléchissants et la mise en place des miroirs à des endroits judicieux.

Si cette solution permet d’obtenir un meilleur confort visuel, elle est cependant moins efficace.

Comment éviter l’éblouissement?

Eblouissement

Le diagramme solaire superposé aux ouvertures montre les moments propices à l’éblouissement

Qu’est-ce que l’éblouissement? L’éblouissement c’est une lumière directe provenant d’une source directive.

Sur l’image à gauche, vous voyez une projection de la course solaire ( les courbes en bleu) pour l’année entière. Chaque ligne bleue correspond à un mois de l’année. La journée commence à gauche et se termine à droite, en bas se situe le Sud. En blanc, vous voyez les projections des ouvertures d’une pièce. A chaque fois que la courbe du soleil superpose la projection d’une fenêtre, il existe un risque d’éblouissement, si ce jour là le soleil est clair à cette heure ci.

Il devient très rapidement évident quelles fenêtres doivent bénéficier de protections solaires et comment concevoir les protections solaires pour qu’elles soient efficaces.

En effet, ce type de diagramme, très utilisée dans la conception de bâtiments bioclimatiques, donnent de nombreux renseignements sur les besoins en terme de protections solaires:

  • on connaît l’inclinaison de la lumière approximative à l’heure exacte de la journée et de la saison
  • On voit en même temps l’orientation de l’ouverture
  • et la durée dans le temps de besoin de protection solaire
Je vous rappelle aussi que le partenaire commercial du blog vous aide à trouver des artisans locaux pour la réalisation de vos travaux. Pour cela, faites une demande grâce au formulaire mis à disposition. Vous serez vite rappelé.