La maison bioclimatique et le confort thermique

La maison bioclimatique cherche à obtenir des conditions de confort ( thermique mais aussi visuel) avec le moindre recours à l’énergie primaire. Pour cela, la maison bioclimatique profite d’un rapport optimisé avec son environnement:

  • se protéger quand il y a besoin
  • s’ouvrir et profiter des éléments naturels ( soleil, vent) quand il y a l’opportunité

La maison bioclimatique et le confort thermique

Le confort thermique est subjectif. Cela veut dire que pour la même température, dans les mêmes conditions, une personne peut avoir froid, alors qu’une autre personne se sent confortablement et une troisième a chaud. Le confort thermique dépend de notre métabolisme-

  • activité physique
  • moment dans la journée

Cependant, on a pu définir des températures de consigne, considérées comme “conditions de confort” en été et en hiver. Lors de la conception d’une maison bioclimatique, on utilise ses données pour vérifier de façon quantitative et qualitative nos suppositions.

La maison bioclimatique moderne- une maison économe en énergie

La maison bioclimatique moderne est également une maison économe en énergie. D’une part toute construction neuve se doit à respecter la réglementation thermique Rt 2012. D’autre part, même en rénovation, on cherche à améliorer la performance énergétique de la maison bioclimatique pour obtenir des conditions de confort thermique homogènes. A titre d’illustration- vous connaissez tous des maisons traditionnelles bioclimatiques et construites avec des matériaux écologiques, chauffées au bois où… on a froid tout l’hiver car elles sont énergivores.

La performance énergétique s’appuie essentiellement sur trois critères:

comparer devis artisan de batiment
  • l’étanchéité à l’air
  • la bonne isolation de l’enveloppe
  • la ventilation contrôlée

 

La maison bioclimatique moderne- étanchéité à l’air

maison-etanche-air

Le transfert de chaleur pour une maison étanche à l’air

Dès lors que les conditions à l’extérieur sont différentes des conditions de confort ( trop chaud, trop froid) on cherche à limiter l’échange de calories entre l’extérieur et l’intérieur.

En été, la maison perméable à l’air chauffe trop vite. En hiver, il est impossible parfois d’atteindre la température de consigne.

L’étanchéité à l’air permet d’éviter les fuites d’aire non contrôlée par infiltration (mauvaises menuiseries, fuites aux liaisons entre toiture et mur ou mur et plancher etc)

La maison bioclimatique moderne- isolation

Une bonne isolation de l’enveloppe du bâtiment permet également de réduire l’échange par conduction avec l’extérieur- qu’il fasse trop chaud ou trop froid. Coupée à une bonne étanchéité à l’air, l’isolation de l’enveloppe permet de réduire de façon significative les besoins en chauffage et rafraîchissement.

La maison bioclimatique moderne- la ventilation contrôlée

La ventilation (souvent mécanique, et de plus en plus fréquemment à double flux) a pour mission d’assurer le renouvellement suffisant de l’air, sans perte ou gain excessif de chaleur.

La maison bioclimatique moderne- l’enveloppe

L’enveloppe de la maison bioclimatique contribue à diminuer encore plus les besoins de chauffage et de rafraîchissement.  Vivre dans une maison bioclimatique signifie s’occuper de son enveloppe comme on prend soin de nos habits- en fonction de la météo-

  • ajuster les ouvertures
  • fermer ou ouvrir
  • laisser le soleil entrer ou pas à l’intérieur de la maison
  • se protéger ou pas des vents
  • etc etc

L’analyse du site de la maison bioclimatique permet de bien orientée la construction, bien placer et dimensionner les ouvertures pour ainsi réduire le besoin de chaufafge et climatisation.

Je vous rappelle aussi que le partenaire commercial du blog vous aide à trouver des artisans locaux pour la réalisation de vos travaux. Pour cela, faites une demande grâce au formulaire mis à disposition. Vous serez vite rappelé.

Les commentaires sont fermés.