Parquet massif, parquet contrecollé, stratifié, comment choisir?

La différence entre le parquet massif, le parquet contrecollé et le stratifié est grande. Elle est cependant mal comprise. Pour compliquer encore plus le tableau, il faut ajouter deux autre matériaux de revêtement qui sont apparus sur le marché et se posent en “clic”- le liège et le linoléum. Cet article va décrire rapidement chacun de ses matériaux de revêtement de sol pour clarifier les différences majeures.

Le parquet massif- une solution durable

Le parquet massif est une solution traditionnelle et durable. Il s’agit d’un revêtement de sol composé de bois massif d’une épaisseur variant de 14 à 30 mm. Il existe plusieurs essences de bois qui peuvent être utilisées pour un parquet massif.

Les parquets les moins chers sont en pin, ensuite plu haut dans la gamme on trouve le châtaignier, le chêne… On peut utiliser certaines essences exotiques en finition de type “pont de bateau” pour la pose en milieu humide.

Le parquet massif peut avoir une finition huilée, cirée, vernie. La durée de vie est virtuellement infinie. En effet, en cas d’usure, le revêtement est simplement poncé et ciré ou vitrifié.

Le parquet contrecollé- une solution plus abordable

Le principe du parquet contrecollé est simple. Pour diminuer le coût et rendre le bois plus stable, il est composé de trois couches:

  • la couche de finition ou couramment appelée couche d’usure est un parement en bois massif de 2 à 5mm d’épaisseur
  • l’âme en panneau de fibre de haute densité (HDF) ou en panneau de contreplaqué
  • la couche de contrebalancement en bois résineux

L’aspect du parquet contrecollé est très proche du parquet massif parce que la couche d’usure est faite du même matériau.

Le revêtement de sol stratifié

Les revêtements de sol stratifiés vont plus loin dans l’idée du parquet contrecollé. Dans ce cas, la couche d’usure, en bois massif pour le parquet contrecollé, est remplacé d’une feuille de décor (papier imprimé) et un film de surface acrylique qui le protège.

Le revêtement résultant est encore moins cher. Il peut avoir tous les décors possible car il s’agit en somme d’une simple impression.

Pour l’usage en pièce humide, il existe les “parquets pvc” qui sont des revêtements stratifiés sur un support en PVC résistant à l’eau.

Si le revêtement de sol stratifié est une solution très abordable, elle n’est pas très convaincante sur le plan qualité.

comparer devis artisan de batiment

Alternatives du parquet contrecollé- le liège et le linoléum en pose flottante

Depuis quelques années on voit apparaître sur le marché des revêtements de sol nouveaux qui sont basés sur le principe du parquet contrecollé. Ce sont le liège et le linoléum en pose flottante.

sol-linoleum

Un revêtement de sol en linoléum dans une chambre d’enfant

Ces deux revêtements sont composés de trois couches-

  • une couche d’usure de quelques millimètres qui est composée soit de liège verni ou ciré, soit de linoléum
  • une âme en panneau de fibre de haute densité (HDF) ou en panneau de contreplaqué
  • un support en liège

Les deux revêtements sont naturels et écologiques. La tranche de prix est proche mais inférieure de celle du parquet contrecollé. Ces deux revêtements combinent la qualité d’un matériau naturel et la faible épaisseur et facilité de pose du stratifié.

Les joints entre deux lames sont peu visibles. Le linoléum existe en plusieurs couleurs. Le liège verni existe également en couleurs unies sans l’aspect caractéristique tacheté du liège ciré ou naturel.

Pour plus d’infos sur les parquets et les stratifiés:

Les Parquets

Poser et entretenir parquets et sols stratifiés

Je vous rappelle aussi que le partenaire commercial du blog vous aide à trouver des artisans locaux pour la réalisation de vos travaux. Pour cela, faites une demande grâce au formulaire mis à disposition. Vous serez vite rappelé.