Profiter du soleil en hiver

Optimiser les apports solaires dans une maison bien isolée et étanche à l’air permet de diminuer considérablement les besoins en chauffage. Cependant, on aimerait profiter de l’énergie solaire:

  • sans avoir à supporter l’éblouissement ou le contraste excessif entre zones sombres et zones éclairées
  • pas forcément à midi lorsque les besoins en chauffages sont les moindres

    S'abonner et télécharger la Checklist

    * indicates required

    Logement eco responsable utilisera les informations fournies sur ce formulaire pour vous contacter et vous transmettre des mises à jour ainsi qu'à des fins commerciales. Merci de nous préciser comment vous souhaitez être contacté:

    Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur le lien Se désinscrire situé le pied de page de tout e-mail que vous recevez de notre part, ou en nous contactant à logement.eco.responsable@gmail.com. Nous traiterons vos informations avec respect. Pour plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, veuillez visiter notre site Web. En cliquant ci-dessous, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes.

    We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp's privacy practices here.

    Je vous aide à imaginer votre rénovation

    Vous allez imaginez vos plans de travaux vous même?

    Découvrez ma formation "Devenez l'architecte de votre rénovation"

    Vous cherchez inspiration ou guide technique?

    Découvrez ma sélection de livres pour votre projet

    Annonceurs, vous souhaitez faire connaître vos produits et services grâce à Logement éco responsable?

    Découvrez le médiakit ici

Profiter du soleil en hiver- dispositifs bioclimatiques

On utilise le plus souvent les apports solaires directes pour capter l’énergie solaire et l’utiliser pour chauffer l’intérieur de la maison de façon passive. Dans les années 70 on a vu naître plusieurs stratégies qui ont été intéressantes mais plus complexes à mettre en place. Aujourd’hui, elles ne sont que rarement utilisées, et pourtant représentent un intérêt.

Il s’agit de trois dispositifs architecturaux dont le fonctionnement est très semblable basé sur:

  • capter l’énergie solaire dans un espace derrière une vitre
  • restituer l’énergie solaire par conduction avec un décalage dans le temps
  • restituer l’énergie solaire à travers une boucle de circulation d’air

 La maison bioclimatique et les apports solaires directs

Les apports solaires directes peuvent être très efficaces mais on contrôle difficilement:

  • la quantité des apports solaires
  • le confort visuel
  • la distribution de l’énergie

Pour améliorer le confort visuel, on utilise des protections solaires- extérieurs pour diminuer les apports en énergie ou intérieurs pour simplement éviter l’éblouissement. Pour éviter la surchauffe le midi, on utilise les matériaux à forte inertie thermique qui permettent de:

architecte de votre renovation formation
Pour en savoir plus sur la formation "Devenez l'"architecte" de votre rénovation" qui vise à épauler les particuliers qui se chargent seuls de leur projet de rénovation et du suivi de sa réalisation, cliquez ici
  • créer un déphasage thermique
  • absorber une partie de l’énergie solaire le midi

Les apports solaires indirects

On peut imaginer de placer une obstruction derrière une partie des vitrages d’une pièce largement vitrée au Sud. Entre l’obstruction (mur à forte inertie thermique) et le vitrage on peut imaginer qu’il y a un espace rempli d’air. Que va-t-il se passer?

L’air chaud derrière le vitrage va chauffer. Le mur placé derrière le vitrage va se réchauffer également, d’abord à la surface et ensuite la chaleur va progresser dans son épaisseur par conduction.  Quelques heures plus tard, le mur va restituer sa chaleur à l’intérieur de la pièce, avec un déphasage, par conduction.

Imaginons maintenant qu’on ajoute une petite ouverture en bas et en haut du mur. Ainsi, on va créer une boucle de circulation d’air. La circulation de l’air sera maintenue par la différence de température entre:

  • l’espace solaire  et l’intérieur de la pièce d’une part
  • la différence de température entre le haut et le bas d’autre part…

De plus, on peut contrôler le transfert de chaleur par convection car on peut imaginer un clapet qui referme les ouvertures haute et basse du mur.

Ce type de dispositif bioclimatique peut fonctionner sous forme architecturale différente:

  • sous la forme d’un double mur bioclimatique composé d’un mur opaque avec un vitrage devant
  • sous la forme d’une serre ou véranda bioclimatique
  • sous la forme de” comble chauffant” bioclimatique

Voici donc trois solutions simples pour optimiser les apports de chaleur solaires en hiver.

Quel est le chemin à parcourir de A à Z pour une rénovation?

Je vous propsoe de voir une émission en direct de ma chaîne YouTube sur cette question.... qui a aboutit en un tas de gribouillis! Besoin de garder l’essentiel de cette présentation de la rénovation de A à Z en tête?

La Checklist de la rénovation pour débutants est Disponible ici au format PDF [30 pages +vidéos]

Découvrez l boutique pour les passionnés de travaux (produits personnalisé humoristiques)

Stickers, affiche, t-shirts pour les architectes, les maîtres d’œuvres, les designers mais aussi les architectes amateurs de leur propre projet de rénovation, sur la boutique en ligne, créés par moi pour vous!

Les commentaires sont fermés.