Travaux écologiques, où trouver un financement avantageux ?

Maintes sont les démarches à suivre afin de concevoir une maison écologique. Le but repose sur le souci de conserver l’environnement et la nature. Penser à une isolation naturelle renforcée tels que la laine de mouton, chanvre cellulose, etc., est d’abord un des moyens efficaces pour économiser l’énergie. Il est également nécessaire de procéder à un choix de matériaux naturels tels que le bois, la paille, la brique en terre cuite ou encore le béton, et de préférence d’origine locale afin de baisser le coût du transport et afin de générer du travail pour la population du territoire en ce temps de crise. Par ailleurs, il faudrait aussi adopter un mode de chauffage écologique, tel le poêle en bois, la pompe à chaleur, les panneaux solaires. Enfin, le fait d’aménager sa maison suivant la logique bioclimatique (orientation des pièces, protection au vent et au soleil avec des arbres et un débord de toit) reste une manière très importante pour une maison écologique. Sur ce, afin de rénover ou de concevoir votre habitat suivant toutes ces normes écologiques, vous devez entreprendre des travaux d’amélioration de la performance énergétique alors que ce genre de projet nécessite des investissements importants. Pour éviter de tomber dans une situation de surendettement, essayez à tout prix de réduire les coûts de votre projet.

Crédit bancaire inaccessible

Avec la mise en place des différentes nouvelles normes écologiques, vous êtes contraints d’entreprendre des améliorations au niveau de votre maison afin de le mettre en conformité avec les nouveaux textes. L’augmentation de la performance énergétique des logements implique des dépenses considérables, ne serait-ce que pour l’achat des matériaux d’isolation comme la laine de chanvre, la laine de verre ou le liège expansé. Mais avec la baisse du pouvoir d’achat, vous ne disposez pas des moyens financiers requis pour ces travaux. Vous devez alors recourir à un financement bancaire. Les institutions bancaires, quant à elles, compte tenu de la crise économique n’accordent pas facilement de crédits. La situation se complique encore plus si vous avez déjà envoyé une lettre de surendettement à la BDF. Si votre banquier accepte votre demande d’emprunt, ce sera à un prix fort parce que les meilleurs taux de prêt sont réservés – c’est connu — aux meilleurs clients. Par conséquent, afin de mettre un terme à ce souci, le site sortir-surendettement.com est l’endroit où l’on peut trouver plusieurs informations, solutions et différents dossiers pour éviter le surendettement ou mieux pour s’y échapper.

comparer devis artisan de batiment

Trouver un crédit avantageux

Les rénovations écologiques sont actuellement à la mode. Si votre programme immobilier consiste en une amélioration de la performance énergétique de votre logement, vous pouvez demander des aides auprès d’organismes spécifiques comme l’ANAH. Cette structure met à la disposition des ménages à faible niveau de revenus des subventions pouvant atteindre 20 % à 35 % du montant total des investissements prévus aux chantiers touchant des habitations construites depuis plus d’une quinzaine d’années. Il vous est également possible de demander un crédit EDF qui est en fait un crédit d’impôt écologique. Vous disposez de ce fait de nombreuses possibilités vous permettant d’alléger les coûts de vos travaux. La DRAC peut également venir à votre aide si le projet que vous comptez mettre en œuvre porte sur un patrimoine doté d’une architecture exceptionnelle, ou s’il s’agit d’un monument historique.

Faire un choix sur les travaux à effectuer

Outre les aides financières apportées par ces différents organismes, l’État prévoit aussi de récompenser les efforts des propriétaires qui cherchent à diminuer les consommations d’énergie de leur patrimoine. Ainsi, l’administration a instauré un taux de TVA à 5 % pour les dépenses de rénovation visant les dispositifs d’isolation de votre maison. Ce traitement de faveur s’applique sur l’achat des fournitures. Il est aussi déduit du coût des prestations des professionnels qui se chargent de la réalisation des travaux. Le gouvernement peut par ailleurs vous accorder un prêt à taux nul dans le cadre du dispositif Eco-PTZ. Vous pouvez demander cet emprunt, pouvant atteindre 300000 euros, si vos investissements aboutissent à une amélioration thermique d’un bien immobilier fondé avant la date du 01/01/1990. Pour ce type de prêt, sachez que vous disposez de dix ans pour restituer vos dettes. Il faut enfin noter que l’accès à ces privilèges n’est pas automatique, d’où l’importance de procéder à un diagnostic immobilier avant de faire le choix des chantiers à effectuer.
[features_box_paper_white width= »75% » + border= »2px »]C’est un article invité, rédigé par www.surendettement.com.[/features_box_paper_white]

Je vous rappelle aussi que le partenaire commercial du blog vous aide à trouver des artisans locaux pour la réalisation de vos travaux. Pour cela, faites une demande grâce au formulaire mis à disposition. Vous serez vite rappelé.