Aménagement de combles- travaux sur la toiture pour agrandir la surface de la maison

L’aménagement des combles et d’aménagement de duplex c’est une façon d’agrandir sa maison avec peu de travaux ( tout étant relatif, mais c’est quand même moins complique comparé à une construction d’extension ou une surélévation, vous allez être d’accord je pense)

.C’est en effet une option intéressante pour agrandir une habitation sans construire d’avantage. Aujourd’hui, je voudrais me consacrer aux travaux sur la toiture dans le cadre de l’aménagement de combles.

Savez-vous que les travaux sur la toiture dans une copropriété nécessitent une autorisation?

C’est le cas lorsqu’on envisage de faire un duplex à partir d’un appartement en dernier étage.

Je l’ai déjà mentionné plusieurs fois, mais je profite de cette occasion pour l’écrire une fois de plus- la toiture d’une construction est une partie commune. Si vous envisagez l’aménagement d’un appartement en duplex dans le cas d’une copropriété, vous devez demandez l’autorisation à l’assemblée générale et obtenir l’accord de tous les copropriétaires.

En copropriété, comme en maison individuelle, il faudra demander une autorisation auprès des services d’urbanisme- déclaration préalable ou permis de construire, en fonction de l’ampleur des travaux.

La charpente dégage-t-elle un espace exploitable?

La forme, la pente de la toiture et la hauteur disponible sont-elles suffisantes pour aménager les combles? Il est indispensable d’évaluer soigneusement la faisabilité de votre projet de ce point de vue.

Parfois, la charpente d’une construction est composée de nombreux bois de petites section. Le résultat est un comble qui n’est pas exploitable car trop encombré. Il est parfois possible de modifier la charpente, mais pas toujours- il est indispensable de consulter un professionnel avant de se lancer dans l’achat.

Isolation des combles et de la toiture

Les travaux de rénovation dans le cas d’un aménagement de combles ne seront sans doute pas dépendant de la réglementation thermique RT 2012, mais de la réglementation thermique élément par élément. La performance de l’isolation qui sera mise en place doit donc répondre aux critères établis par cette dernière.

Éclairer les combles- lucarnes, chien assis ou fenêtre de toit?

Pour éclairer les combles, il existe deux familles de solutions: la fenêtre de toit ou la lucarne.  Votre choix sera déterminé essentiellement par votre budget et par les contraintes administratives liées aux autorisations de modification de toiture. Il existe plusieurs sortes de lucarnes, selon le style architectural et les dimensions. Pour plus d’informations, je vous conseille de suivre ce lien.

Les appellations les plus courantes pour les lucarnes de petites dimensions sont le chien assis et l’œil de bœuf.

La fenêtre de toit est une fenêtre qui est sur le plan de la toiture. Elle s’intègre discrètement sans modifier la forme de la toiture. Son installation est très rapide et moins chère. Il existe des fenêtres de toit de plusieurs dimensions, il est également possible d’envisager de créer une verrière avec plusieurs fenêtres de toit. Il est possible d’installer une protection solaire et/ou un volet.

La lucarne est une ouverture verticale. Pour créer une lucarne, il faut en somme placer une baie verticale en saillie sur la pente de la toiture. Les lucarnes de petites dimensions sont:

Souvent on confond lucarne rampante et chien assis, et la vidéo ci dessous a été créé pour expliquer la différence:

  • le chien assis– une petite lucarne avec une toiture à deux pans. A l’origine, il s’agissait d’une lucarne destinée essentiellement à la ventilation des combles.
  • la lucarne rampante- une solution simple mais pas forcément très joli de créer une lucarne
  • l’œil de bœuf – c’est une lucarne arrondi et il faut dire que dans la pratique on n’en fat plus car c’est compliqué. Mais en rénovation, on peut avoir à en mettre une au niveau minimum de performance exigé pour ce qui concerne les pertes de chaleur

Les commentaires sont fermés.