Quelle solution pour la ventilation d’un logement ancien?

Lors des travaux de rénovation d’un logement ancien, il est important de se poser la question de la ventilation. Quelles solutions existe-il? Comment choisir entre la ventilation mécanique contrôlée et la ventilation naturelle ? Faut-il privilégier la ventilation centralisée ou trouver une solution pièce par pièce?

Cet article va faire brièvement le point sur les solutions qui existent.

La ventilation naturelle

Traditionnellement, les bâtiments anciens sont ventilés naturellement. La ventilation se fait grâce aux vents, aux changements de température et à la volumétrie du logement. L’air s’infiltre par des imperfections de l’enveloppe. ces imperfections sont souvent situées aux jonctions entre deux éléments, par exemple la toiture et un mur extérieur. Les menuiseries anciennes sont souvent assez perméables à l’air également. La pénétration des réseaux et gaines à travers l’enveloppe crée également des fuites d’air. Toutes ces imperfections réunies créent l’opportunité pour un échange d’air suffisant pour ventiler l’habitation.

Dans certains bâtiments plus récents, on favorise la ventilation naturelle suffisante en plaçant des ouvertures hautes et basses pour forcer la circulation de l’air.

Point négatif: la ventilation n’est pas contrôlée. On ne sait donc pas si elle est suffisante ou trop importante. C’est une solution qui ne favorise pas l’économie d’énergie. Lors de travaux de rénovation partiels il arrive souvent d’améliorer l’étanchéité à l’air de  la construction. Dans ce cas, la ventilation se trouve insuffisante et on voit apparaître des pathologies liées à la condensation.

Point positif: la ventilation naturelle est gratuite et ne nécessite pas d’entretien particulier

La ventilation mécanique

guide rénovation

Devenez l’architecte de votre projet de rénovation- un guide pratique pour vous apprendre à concevoir le projet de rénovation d’un logement

La ventilation mécanique est préférable pour les bâtiments rénovés car ils sont plus étanche à l’air. La ventilation naturelle par infiltration s’avère alors insuffisante. Dans certains cas la ventilation mécanique s’impose comme solution préférée si les pièces humides ne peuvent pas être ventilées naturellement.

comparer devis artisan de batiment

La ventilation mécanique simple flux

La ventilation mécanique simple flux est la version la plus simple de la ventilation contrôlée. L’air vicié des pièces humides ( salle de bain, Wc, cuisine) est extrait et rejeté directement vers l’extérieur. C’est une solution facile à mettre en oeuvre qui demande un faible investissement. Cependant, c’est une solution énergivore- l’air chaud est rejeté directement vers l’extérieur et remplacé par de l’air neuf froid venant directement de l’extérieur par des ouvertures prévues à cet effet.

La ventilation mécanique hygro-réglable

La ventilation contrôlée hygro réglable est une version plus sophistiquée et économe en énergie de la ventilation simple flux. Le système de ventilation fonctionne en mesurant l’humidité de l’air. C’est à dire- la ventilation ne se met en route que lorsque c’est nécessaire d’un point de vue de l’hygrométrie de la pièce. C’est une solution plus économe en énergie. Elle a cependant un point négatif important- la pollution de l’air est continue et indépendante de son équilibre hygrométrique. Il se peut donc que l’air sec soit saturé de polluants issus des colles et autres produits chimiques utilisés pour la fabrication des meubles par exemple.

La ventilation mécanique double flux centralisée

La ventilation double flux est une solution qui favorise l’économie d’énergie. L’air vicié extrait passe par un échangeur de chaleur. La chaleur extraite est utilisée pour préchauffer l’air neuf. Il existe des solutions d’efficacité différente, fonction souvent du prix de revient. En rénovation, la ventilation double flux centralisée à un point négatif important- l’installation est assez complexe. En effet, il faut installer plus de gaines- celles pour extraire l’air viciés, mais aussi celles pour faire venir l’air neuf préchauffé. De ce fait, il est souvent impossible d’installer les gaines dans des caissons et il faut refaire les plafonds du logement. Il faut également prévoir un volume suffisant pour l’échangeur de chaleur.

La ventilation mécanique double flux décentralisée

Il existe une solution alternative pour bénéficier de la ventilation double flux dans un logement ancien. C’est la ventilation décentralisée. Dans ce cas il faut installer un appareil dans chaque pièce. Il s’agit d’un petit appareil avec un échangeur de chaleur intégré qui se fixe au mur. Cette solution est plus facilement intégrable dans un projet de rénovation. cependant, elle a ses points négatifs-

  • Il est difficile d’intégrer les gaines sortantes sur la façade de façon harmonieuse
  • L’entrée d’air neuf est très proche de la sortie d’air vicié. Il existe donc théoriquement le risque de contaminer l’air propre.

Je vous rappelle aussi que le partenaire commercial du blog vous aide à trouver des artisans locaux pour la réalisation de vos travaux. Pour cela, faites une demande grâce au formulaire mis à disposition. Vous serez vite rappelé.